Historique du jeu

La Genèse

Le Démineur trouve son origine dans les premiers jeux vidéos sur ordinateur central des années 60 et 70, à une époque où les ordinateurs ne se trouvent qu'en institut de recherche ou dans les plus grandes entreprises. Le premier de ses ancètres est le jeu Cube de Jerimac Ratliff. Ce style de jeu devint rapidement populaire dans le genre des jeux à "puzzle" des années 80 avec des titres commes Mined-Out (Quicksilva, 1983) ou Yomp (Virgin Interactive, 1983). Cube fut succédé par Relentless Logic ou Rlogic de Conway, Hong et Smith pour la plateforme MS-DOS dès 1985: le joueur incarnait alors un soldat américain du corps des marines devant délivrer un important message au centre de commandement américain. Rlogic se rapproche davantange du Démineur que Cube mais un ensemble de différence subsiste:

  • Dans RlogicS, le joueur doit traverser un champs de mines pour rejoindre le centre de commandement.
  • Il n'est pas nécessaire de découvrir toutes les cases non minées pour gagner. Il n'est également pas possible de marquer les mines ou de compter le nombre de mines découvertes.
  • Le nombre de pas effectués par le joueur est compté; c'est ce qui détermine le score.
  • Contrairement au Démineur, la taille du champs de mines est fixe, il est cependant possible de spécifier le nombre de mines que doit contenir le champs.
  • Il est parfois impossible de gagner car les mines entourent complètement le centre de commandement, ce qui empêche le joueur de passer.

Les méchanismes de jeu du Démineur sont inclus dans un spectre d'autres jeux comme par exemple le jeu d'ordinateur Mole Control (développé par Remode) où il s'agit de nettoyer un village d'une infestation de de taupes explosives.

La version la plus connue du Démineur (et celle présente sur ce site) a été distribuée par Microsoft dans le cadre de Windows 3.0 puis de Windows 95 et de Windows XP. La version de Microsoft est d'ailleurs incluse dans l'ouvrage des 1001 jeux vidéos auxquels il faut avor joué dans sa vie.

Controverse

A partir de 2006, des voix dénonçant la distribution du Démineur se font de plus en plus bruyantes. Pour ces personnes, le Démineur trivialise le problème des mines antipersonnelles à travers le monde. Microsoft offrit en conséquence la possibilité de remplacer les mines par des fleurs en renommant le jeu Flower Garden, l'installation de Flower Garden en lieu et place du Démineur étant automatique si l'utilisateur se trouve dans une zone géographique où le problème des mines antipersonnelles est "sensible". La liste exacte de ces pays fut établie à grand renforts de cabinets de conseil et d'avocats.

A partir de Windows 8, le jeu ne fut finalement plus fourni d'office avec Microsoft Windows.